Leïla Slimani réclame "le droit de ne pas être importunée" | Livres Hebdo

Par Vincy Thomas, le 12.01.2018 à 16h02 (mis à jour le 12.01.2018 à 17h00) Polémique

Leïla Slimani réclame "le droit de ne pas être importunée"

Leïla Slimani - Photo CATHERINE HELIE

Dans un texte publié par Libération, la romancière Leïla Slimani, Prix Goncourt 2016, ne veut pas croire à la vision déterministe du masculin et aspire à un monde où les femmes seront libres de vivre dans un monde qui ne sera pas puritain.

La romancière Leïla Slimani a réagi dans Libération à la Tribune du collectif de 100 femmes défendant "une liberté d'importuner, indispensable à la liberté sexuelle" parue dans Le Monde le 9 janvier (lire notre article).

Depuis sa publication dans le quotidien du soir, la tribune a entraîné une vague de réprobations et des critiques virulentes sur certains de ses passages, notamment ceux ... Lire la suite (2 560 caractères)

S’abonner à livres Hebdo

Débloquez l’accès illimité aux articles et aux archives.

  • Classements et tableaux de bord
  • Meilleures ventes
  • Agenda événements
  • L’annuaire éditeurs & diffuseurs
  • Et plus encore...
je m’abonne

Acheter l’article [1,50€]

Il sera archivé et listé avec vos précédents achats depuis votre compte Livres Hebdo.

  • La version pdf et imprimable
  • L’accès aux documents annexes
  • L’archive disponible à vie
j’achète l’article
close

S’abonner à #La Lettre