Par Isabel Contreras, le 09.11.2017 à 11h50 (mis à jour le 09.11.2017 à 12h30) Grands prix d'automne

Les quatre finalistes du prix Interallié 2017

François-Henri Désérable - FRANCESCA MANTOVANI/GALLIMARD

La remise du prix aura finalement lieu le mercredi 22 novembre à 12h45 chez Lasserre, à Paris.

Le jury du prix Interallié 2017 a annoncé, jeudi 9 novembre, sa troisième sélection. Quatre auteurs ont été retenus, notamment Alice Zeniter et François-Henri Désérable qui, pour le moment, n'ont pas été récompensés par l'un des 7 grands prix d'automne malgré leurs multiples passages dans les sélections.

Cette dernière liste donne une chance à quatre éditeurs alors que, dans la précédente, Grasset dominait la sélection avec quatre titres, dont La disparition de Josef Mengele d'Olivier Guez, lauréat du Renaudot 2017. Le Seuil voit par ailleurs s'envoler ses chances, le nom de Kaouther Adimi n'ayant pas été retenu.

Le jury a également communiqué une date de remise : le 22 novembre, à 12h45, dans le restaurant parisien Lasserre.

La troisième sélection :
  • Un certain M. Piekielny de François-Henri Désérable  (Gallimard)
  • La gloire des maudits de Nicolas d’Estienne D’Orves (Albin Michel)
  • La nostalgie de l’honneur de Jean-René Van der Plaetsen (Grasset)
  • L’art de perdre d'Alice Zeniter (Flammarion).
En 2016, le prix Interallié a été attribué à Serge Joncour pour Repose-toi sur moi (Flammarion).
close

S’abonner à #La Lettre