Par Julia Deck, le 10.03.2016 à 17h01 (mis à jour le 24.05.2017 à 16h48) - 1 commentaire Royaume-Uni

Le Man Booker International Prize annonce sa sélection 2016

Maylis de Kérangal - PHOTO C. HÉLIE © GALLIMARD

Trois auteurs traduits du français – Maylis de Kerangal, Fiston Mwanza Mujila et Marie NDiaye – ainsi que la mystérieuse Elena Ferrante figurent parmi les nominés pour l'édition 2016 du prestigieux prix britannique.

Le prestigieux prix international de littérature Man Booker, sponsorisé par la société d’investissements britannique Man Group, vient de publier une sélection de 13 titres du monde entier traduits en anglais pour son édition 2016. Dans la liste figurent deux auteures françaises, Maylis de Kerangal et Marie Ndiaye, ainsi qu’un auteur francophone, le Congolais Fiston Mwanza Mujila.
 
La sélection a été établie à partir de 155 titres par cinq jurés : le journaliste Boyd Tonkin (The Independant), l’anthropologue et romancière Tahmima Anam, l’universitaire David Bellos, l’éditeur et universitaire Daniel Medin et l’écrivaine Ruth Padel.
 
Le 14 avril sera annoncée une deuxième sélection de 6 titres, dont les auteurs et traducteurs recevront chacun 1 000 £ (environ 1 300 €). Les lauréats (auteur et traducteur) seront annoncés le 16 mai et recevront, eux, 25 000 £ chacun (environ 32 000 €).
 
La sélection

José Eduardo Agualusa (Angola) pour A General Theory of Oblivion traduit par Daniel Hahn chez Harvill Secker
Elena Ferrante (Italie) pour The Story of the Lost Child traduit par Ann Goldstein chez Europa Editions
Han Kang (Corée du Sud) pour The Vegetarian traduit par Deborah Smith chez Portobello Books
Maylis de Kerangal (France) pour Mend the Living (Réparer les vivants) traduit par Jessica Moore chez Maclehose Press
Eka Kurniawan (Indonésie) pour Man Tiger traduit par Labodalih Sembiring chez Verso Books
Yan Lianke (Chine) pour The Four Books traduit par Carlos chez Chatto & Windus
Fiston Mwanza Mujila (Congo/Autriche) pour Tram 83 traduit par Roland Glasser chez Jacaranda
Raduan Nassar (Brésil) pour A Cup of Rage traduit par Stefan Tobler chez Penguin Modern Classics
Marie NDiaye (France) pour Ladivine traduit par Jordan Stump chez Maclehose Press
Kenzaburo Oe (Japon) pour Death by Water traduit par Deborah Boliner Boem chez Atlantic Books
Aki Ollikainen (Finlande) pour White Hunger traduit par Emily et Fleur Jeremiah chez Peirene Press
Orhan Pamuk (Turquie) pour A Strangeness in My Mind traduit par Ekin Oklap chez Faber & Faber
Robert Seethaler (Autriche) pour A Whole Life traduit par Charlotte Collins chez Picador.

1 commentaire déjà posté

Sandrine - il y a 1 an à 10 h 34

Voici la liste en français (beaucoup de titres ont en effet déjà été publiés en français) https://www.facebook.com/blogtetedelecture/posts/981324671961208

close

S’abonner à #La Lettre