Par Cécilia Lacour, Isabel Contreras, le 06.11.2017 à 12h48 (mis à jour le 06.11.2017 à 18h36) Rentrée littéraire 2017

Le Goncourt 2017 pour Eric Vuillard

Eric Vuillard - OLIVIER DION

Eric Vuillard a été récompensé du prix Goncourt 2017 lundi 6 novembre pour son roman L’ordre du jour (Actes Sud).

L’ordre du jour d’Eric Vuillard, publié en mai dernier chez Actes Sud, a reçu le prix Goncourt, lundi 6 novembre. Il l'a emporté par 6 voix contre 4 pour Véronique Olmi (Bakhita, Albin Michel), au 3e tour. Il est très rare qu'un roman qui n'est pas sorti lors de la rentrée littéraire soit récompensé par l'académie Goncourt.
 
Le roman retrace les événements et les coulisses de l'Anschluss, l'invasion de l'Autriche par l'Allemagne nazie. L'auteur s'interroge ainsi sur les fondements des premiers exploits de l'armée nazie, entre rapidité, modernité, propagande, marchandages et intérêts. "Il a une manière très intelligente de montrer la stupidité des décisions (...) et comment, entre puissants, un changement d'attitude aurait pu changer le cours de l'histoire", a estimé la juré et auteure Virginie Despentes.

"Surpris", Eric Vuillard a expliqué devant le jury du Goncourt qu'il avait écrit ce livre en plusieurs fois, un processus qui a duré entre "cinq et six ans". "J'ai calé par moments pour des raisons qui sont justement liées à la façon dont l'idéologie nous aveugle et qui fait qu'à un moment ,on ne comprend plus ce qu'on écrit, et on s'arrête", a-t-il déclaré assis à la table des Goncourt chez Drouant.

L'ordre du jour est l'un des romans les plus vendus de la rentrée littéraire avec près de 25000 exemplaires écoulés. il est toujours classé parmi les meilleures ventes de romans dans le classement GFK/Livres Hebdo. Il est encore dans la course pour le Prix des Deux Magots.
 

C'est la quatrième fois qu'Actes Sud reçoit le Goncourt, après Laurent Gaudé (2004), Jérôme Ferrari (2012) et Mathias Enard (2015). On a d'ailleurs remarqué la présence de la ministre de la Culture Françoise Nyssen, ancienne directrice de la maison, chez Drouant, à deux pas de son ministère, vers 15h.

On notera qu'avec le Renaudot pour Olivier Guez, c'est un autre roman autour de la Seconde Guerre mondiale qui est sacré ce lundi 6 novembre.

Né en 1968 à Lyon, Eric Vuillard est écrivain et cinéaste. Il publie son premier roman Le Chasseur en 1999 chez Michalon. Après trois autres romans chez Léo Scheer (Bois vert, Tohu et Conquistadors distingué par le Prix de l'Inaperçu-Ignatius J. Reilly 2010), Eric Vuillard rejoint Actes Sud en 2012 qui édite notamment La bataille d’Occident et Congo tous deux récompensés par le prix Franz Hessel 2012. Tristesse de la terre: une histoire de Buffalo Bill Cody a reçu de son côté le Prix d'une vie en 2014 et le Prix Joseph Kessel en 2015. En 2017, l’auteur a reçu le prix Alexandre-Vialatte pour son roman 14 juillet (Actes Sud, 2016) et pour l’ensemble de son œuvre.

Eric Vuillard a également réalisé deux longs métrages, L'homme qui marche et Mateo Falcone.
 
L’année dernière, le Goncourt avait récompensé Leïla Slimani pour Chanson douce (Gallimard).
close

S’abonner à #La Lettre