Joseph Macé-Scaron

Pointé du doigt par les sites d'Acrimed et d'Arrêt sur images, le journaliste et écrivain reconnaît « dix fois des emprunts » à l'américain Bill Bryson pour son roman Ticket d'entrée, mais « rejette le terme de plagiat ».

Directeur adjoint de Marianne, directeur du Magazine Littéraire, ou encore ancien animateur de l'émission littéraire « Jeux d'épreuves », qui n'est pas reconduite sur France Culture, le critique et journaliste Joseph Macé-Scaron a été pris en défaut lundi par le site observatoire des médias Acrimed, puis pas celui d'Arrêt sur images, qui ont relevé plusieurs emprunts au livre de l'Américain Bill ... Lire la suite (1 100 caractères)

S’abonner à livres Hebdo

Débloquez l’accès illimité aux articles et aux archives.

  • Classements et tableaux de bord
  • Meilleures ventes
  • Agenda événements
  • L’annuaire éditeurs & diffuseurs
  • Et plus encore...
je m’abonne

Acheter l’article [1,50€]

Il sera archivé et listé avec vos précédents achats depuis votre compte Livres Hebdo.

  • La version pdf et imprimable
  • L’accès aux documents annexes
  • L’archive disponible à vie
j’achète l’article

Thématique

Auteur cité (1)

close

S’abonner à #La Lettre