Par Léopoldine Leblanc, le 08.08.2017 à 12h32 (mis à jour le 09.08.2017 à 10h11) Un premier roman par jour

Christophe Langlois, "Dieu en automne" aux éditions du Cerf

Christophe Langlois - M. RIPOLL

Durant l’été, Livres Hebdo présente chaque jour un premier roman de la rentrée littéraire 2017. Aujourd’hui, Dieu en automne de Christophe Langlois, à paraître le 25 août aux éditions du Cerf.

Pour la rentrée littéraire, Christophe Langlois rend hommage aux victimes des "massacres de septembre" avec un premier roman historique, Dieu en automne, publié le 25 août aux éditions du Cerf.

L’auteur y retrace le destin de l’abbé Gabriel Fougère, tué à 20 ans parmi cent-soixante autres prisonniers dans le jardin de l’église des Carmes, à Paris, le 2 septembre 1792.

"Danton venait. Son visage charrué depuis l’enfance par deux taureaux, un troupeau de porcs et un pourpre apparaissait comme l’irruption du réel dans un monde endormi." Ainsi débute le roman dans lequel le primo-romancier s’est attelé à redonner vie et parole aux sacrifiés de l’histoire.
 
Né en 1973, Christophe Langlois est conservateur de bibliothèque et écrivain. Il est déjà l’auteur d’essais – La dictature du partage : éloge de l’incommunicable (Lessius, 2015), et plus récemment Ni le jour, ni la nuit : face à Guernica de Picasso (Lessius, 2017). Il a également publié plusieurs recueils de nouvelles ou de poésie : Boire la tasse (l’Arbre Vengeur, 2011) grâce auquel il a remporté le Grand prix de l'imaginaire en 2012, Finir en beauté (l’Arbre Vengeur, 2014), L’amour des longs détours (Gallimard, 2014).
 
close

S’abonner à #La Lettre